On l’a dit, on l’a redit et on l’a reredit… En matière de transformation numérique la priorité ne doit pas être de s’équiper de tel ou tel outil, ni même de digitaliser tel ou tel process, mais de préparer les femmes et les hommes qui composent l’entreprise à assumer les projets et les mutations digitales que vous allez devoir opérer hier.

L’humain avant la technologie.

La question de cette rentrée 2017 est donc : Comment s’y prendre pour construire une équipe digitale ?

A la lecture de certains médias, la réponse semble être d’une simplicité biblique : quelques Chatbots sur vos pages Facebook et vos sites, un robot Nao à l’entrée de votre boutique, un Watson pour traiter les flux documentaires et les données et le tour est joué… Vous voilà pourvu d’une belle équipe 100% digitale prête à affronter les incroyables exigences de clients toujours plus pressés, au point de vouloir des réponses dans la nanoseconde, et toujours plus fainéants, au point de ne pas pouvoir se déplacer dans votre point de vente ou vos bureaux.

L’autre solution, beaucoup plus probable et certainement beaucoup plus souhaitable (et surement plus économique) est d’envisager un futur digitalisé « 100% humain » plutôt qu’un futur déshumanisé « 100% digital ». Mais évidemment, il va falloir que tout le monde s’y mette.

Vous l’avez compris, en cette rentrée 2017, la priorité n’est pas de bâtir une stratégie digitale que les équipes devront mettre en application, mais de bâtir une équipe qui sera capable d’inventer le futur de votre organisation avec le digital. Et pour cela voici 3 actions clés à mettre en œuvre dès aujourd’hui :

1) Réaliser un diagnostic de maturité digitale de votre équipe

Quelle est leur culture numérique réelle ? Quelle vision ont-ils du numérique dans leur quotidien professionnel ? Ont-ils des idées, des craintes ? Le mieux est de leur demander. Un test TANu vous servira à faire un état des lieux, que vous pourrez faire suivre d’un entretien individuel ou collectif (type questionnaire en ligne) afin de permettre à chacun de s’exprimer en orientant la discussion sur la vision plus que sur les attentes. S’il est bien plus simple d’avoir des attentes (ils voudront tous un ordinateur dernier cri et un système d’information plus rapide), il est bien plus enrichissant d’exprimer une vision aussi basique soit-elle.

En plus, vous serez surpris de découvrir des collaborateurs possédant une culture numérique et une vision de l’avenir que vous ne soupçonnez pas… Ils pourront certainement être bien utiles.

2) Former vos collaborateurs

Il existe de multiples moyens de former ses collaborateurs. La formation, l’acculturation, la veille… tous les moyens sont bons pour leur permettre de se former et de s’informer si possible en l’organisant un peu selon les intérêts de l’entreprise. Or le numérique est avant tout un sujet culturel (si on ne focalise pas sur l’outil), un sujet de culture générale. En leur offrant un compte TANu vous leur permettez d’accéder à l’Ecole TANu, une plateforme de ressources dans laquelle nous avons répertorié (et nous continuons à répertorier) les meilleurs contenus du web traitant de l’ensemble des sujets numériques, triés selon les catégorie et votre score TANu… De l’autoformation (et de la formation) avant d’aller plus loin si cela est nécessaire. L’Ecole TANu est un excellent moyen de permettre à vos collaborateurs de prendre conscience de l’effort personnel à fournir tout en restant dans le cadre de l’entreprise.

En plus de l’Ecole, vous pouvez aussi leur proposer les nombreux MOOC disponibles à certaines dates sur les plateformes telles que Fun Mooc ou My Mooc. En voici 2 exemples mais en cherchant bien vous allez en trouver beaucoup d’autres tout aussi intéressants :

Un MOOC pour comprendre l’économie collaborative

Gérer son temps à l’ère du digital

3) Intégrer la thématique numérique lors de vos recrutements

Le meilleur moyen de créer une équipe digitale c’est déjà de bien embaucher. Nous ne parlons pas ici de n’embaucher que des informaticiens ou des spécialistes du marketing web, mais bien de faire de la culture numérique un critère de recrutement pour l’ensemble des postes de votre entreprise ne serait-ce que pour que vos futurs collaborateurs soient bien conscients que le sujet est important pour vous.

 

Faites passez un test TANu, vérifiez le Social Selling Index ou le Klout, autant d’indicateurs qui vous permettront, au-delà de l’utilisation de la suite Office, de vous assurer de la maturité digitale d’un candidat lors de vos prochains recrutements.

Bonne rentrée à tous et n’hésitez pas à nous contacter pour le diagnostic de maturité digitale de vos équipes.