On parle souvent de transformation numérique ces derniers mois, peut-être même trop car il est parfois difficile de comprendre ce que recouvre cette notion à travers les mots de celui qui en parle ou qui écrit.

Depuis quelques années, nous avons entrepris au niveau d’Immersive Lab puis de TANū, d’expliquer aux entreprises, qu’elles soient clientes ou pas, quels étaient, ou quels pouvaient être, les impacts du numérique dans le quotidien de l’entreprise, de ses équipes et de ses clients. Nous faisons cela avec nos petits bras et notre courage, au travers des Petits déjeuners Vit’Animés durant lesquels nous traitons de sujets aussi variés que :

  • Vendre en ligne combien ça coûte ?
  • Comment bâtir sa présence sur le web et le mobile ?
  • A la découverte de la réalité virtuelle ?
  • Impression 3D et do it yourself ?
  • Comprendre le référencement naturel ?
  • Pourquoi Google n’est pas votre amis , mais pourquoi il ne faut pas lui dire ?
  • Mon site est mobile ? Oui, mais comment ?
  • Que se cache-t-il derrière le concept fourre-tout d’Uberisation ?
  • La sécurité de mon entreprise est-elle menacée par le numérique ?

En tout, c’est plus d’une vingtaine de sujets que nous traitons avec comme objectif principal de permettre aux auditeurs de se faire un avis critique sur le thème. Vous l’avez compris au travers de certains intitulés, il ne s’agit surtout pas d’être trop naïf et trop euphorique devant tant de technologies, tant de possibilités, devant cet accès au monde qui s’ouvre soudainement devant vous 🙂

Par exemple, nous ne traitons pas ce sujet :

Comment multiplier par 10 mon chiffre d’affaire grâce à Pokemon Go ? 😀

Il s’agit au contraire de bien identifier les opportunités, les menaces pour votre business mais aussi de s’ouvrir un peu l’esprit car sait-on jamais, l’univers des possibles pourrait soudainement s’élargir.

Le TANū, est aussi le fruit des différents échanges que nous avons pu avoir au cours de ces rencontres. En effet il nous est apparu comme une évidence que :

La capacité de l’entreprise à INTEGRER le numérique dans toutes les composantes de son activité

qui est notre définition de la transformation numérique (expression un peu trop tarte à la crème à notre goût), passait avant toute chose par la culture numérique des équipes.

C’est ce que nous nous acharnons à expliquer, depuis le lancement du TANū, au cours d’un petit déjeuner sur le thème La transformation numérique de l’entreprise passe avant tout par la culture des collaborateurs.

Bertrand Duperrin a d’ailleurs parfaitement résumé cela dans cet excellent article que je vous recommande pour vos lectures de vacances (ou de reprise). Je cite Bertrand :

Les collaborateurs sont au centre de la transformation digitale d’une entreprise. D’abord parce que leur « QI digital » est la limite du potentiel digital de l’organisation, ensuite parce que les plus avancés d’entre eux sont les agents de changement sur lesquels elle doit s’appuyer pour avancer.

Cette phrase résume à elle seule l’intérêt du TANū… brillant Bertrand 😉

Mais là n’est pas le sujet. Nous faisons donc beaucoup de choses pour accompagner les entreprises dans leur adaptation numérique, avec nos petits bras et nos maigres moyens mais cela a au moins le mérite d’exister. C’est notre façon à nous d’essayer de convaincre nos clients, prospects et amis que le numérique n’est pas qu’une question de site web et de cahier des charges, qu’il y a toute une réflexion à mettre en œuvre avant de se lancer dans un projet, qu’il faut savoir expérimenter à petite échelle et qu’une bonne stratégie, même modeste, bien exécutée vaut mieux qu’une belle technologie ou un beau design inutilisés. Tous les prestataires dans le domaine du numérique procèdent ainsi… du moins ils devraient 😉

Et visiblement ce chantier que nous menons dans notre coin, à notre échelle, le Conseil National du Numérique a décidé de le mettre en place. En effet, le CNNum, présidé par Mounir Majhoubi, a été saisi en mars dernier par Emmanuel MACRON, ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, pour proposer un plan d’action en faveur de la transformation des PME.

Après une première phase de travaux essentiellement tournée vers de la consultation et du benchmark, le CNNum a présenté le 27 juillet aux ministres un plan de co-construction de différentes actions destiné à aboutir dès le mois d’octobre à la mise en œuvre d’actions concrètes sur le terrain auprès des TPE et PME. C’est une bonne nouvelle étant donné que ces dernières étaient jusqu’alors les grandes oubliées des différentes plans en faveur de l’économie numérique en France, je pense en particulier à la French Tech qui a tendance à prendre toute la place.

Ces actions qui vont faire l’objet d’une co-construction dans les 3 mois qui viennent sont donc :

  1. Constituer un réseau d’ambassadeurs du numérique
  2. Mettre en place une plateforme de ressources personnalisables
  3. Développer une aide financière régionale à destination des petites entreprises
  4. Mutualiser pour pérenniser l’accès des PME à des compétences numériques stratégiques
  5. Soutenir l’e-internationalisation des entreprises

Et figurez vous que le TANū, Test d’Agilité Numérique, a été invité à participer aux travaux des actions 1 et 2. Preuve, s’il en fallait une, de l’intérêt suscité par ce service mais aussi par les différentes actions de terrain que nous menons depuis des années, nous n’allons pas revenir sur les premières lignes de ce post déjà bien trop long.

Nous aurons donc l’occasion d’en reparler dés le mois de septembre car il y a beaucoup de choses à dire sur le sujet.

En attendant nous vous invitons à prendre connaissance du premier point d’étape de ce chantier, c’est très instructif… une saine lecture pour tuer le temps sur la plage.

Enfin j’en profite pour vous signaler que dès la rentrée, nous reprenons notre roadshow TANū avec déjà quelques dates sur Pau, Tarbes, Lyon et Toulouse. Planning en approche sur le site des Petits Déjeuners Vit’Animés.