Les assurances françaises ont massivement entamé la transformation de leurs outils pour satisfaire aux nouvelles attentes des clients et plusieurs études attestent qu’une priorité pour nombre d’assureurs est d’entamer leur transformation numérique dans les 5 prochaines années.

Mais comme dans tous les métiers en pleine mutation, on peut se demander si le collaborateur-assureur fait bonne figure face à l’arrivée des nouvelles technologies dans son quotidien.  Est-il  en mesure d’appréhender ces nouvelles façons de travailler ? A-t-il la culture digitale nécessaire pour comprendre les enjeux du numérique ?

Faisons tout d’abord un petit tour des exigences digitales auxquelles les assurances sont confrontées.

Extrait de « Repensons l’assurance digitale »

Quelle transformation numérique pour les assurances ?

Pour bien comprendre les enjeux auxquels sont confrontées les assurances, voici un liste (non-exhaustive) des chantiers liés au numérique qui les concernent.

Le numérique modifie en profondeur les quatre aspects suivants du métier  :

  • La relation client :  Les assurances sont soumises à une obligation d’existence sur le web pour apparaître dans les comparateurs d’assurances. On note également la présence croissante de chats-bots, et de robots -advisors qui analysent les parcours d’achats afin de mieux conseiller les clients. Comme tous les acteurs du commerce en ligne, ils sont soumis aux règles du multi-canal, et des parcours d’achats sans-couture.
  • Le besoin client : Les assurances ont accès à de nouvelles données grâce aux objets-connectés (bracelets connectés, thermostats connectés, maisons connectées, vidéo-cameras,..). Ces mêmes objets permettent également d’élargir leurs catalogues d’offres (exemple exemple)
  • Le traitement et l’analyse de données :  Le stockage comme l’analyse des données clients, s’effectuent de plus en plus sur des Clouds .
  • La sécurisation des transactions : Les transactions entre les clients et les assureurs peuvent être stockées sur un tiers de confiance, ou blockchain.

À cela se rajoute la numérisation des échanges (mail, réseaux d’entreprise, partage de document, plate-forme de travail collaboratif…) et tous les autres aspects (outils de bureautique, e-réputation, réseau sociaux, sécurité…) auxquels sont confrontées toutes les entreprises.

Combien d’assureurs sont en mesure de comprendre tous ces concepts : objets connectés, Cloud, Blockchain, sécurité, Big Data… ? Et comment rassurer le client potentiel sur l’efficacité du collaborateur-assureur à gérer les nouveaux enjeux du digital ? Car comme nous aimons à le répéter, les problèmes en informatique trouvent  le plus souvent leur origine entre la chaise et le clavier…

Ce qui nous amène à la deuxième partie : la transformation des digitales des assurances doit aussi être celle des collaborateurs-assureurs.

Comment les assureurs vivent-ils le digital ?

« Heu…  » est un bon résumé du dossier de l’Argus de l’Assurance Spécial Digital 2016 : « 44 % des directeurs du monde de l’assurance  estiment que leur entre­prise est peu ou pas mature en terme de digitalisation », « quelque 51% des directeurs du secteur pensent à mettre en place de nouvelles méthodes de travail », « mais avec un sixième de l’effectif des sociétés du secteur qui a plus de 50 ans, la révolution des mœurs professionnelles est forcément longue. »

Le constat est net et sans appel, des politiques qui placent le collaborateur-assureur au cœur de la transformation digitale des assurances doivent être mise en place pour assurer une transformation numérique sans écueils.

Alors on commence par où ?

Nous avons développé un outil qui permet, à moindre coût, d’aborder le sujet du numérique avec vos collaborateurs. Il s’agit du Test de Culture Numérique ou TANu. Appliqué aux assurances, le TANu permet :

  • De sensibiliser les collaborateurs aux problématiques et enjeux du numérique
  • De détecter de potentiels ambassadeurs qui faciliteront la transition numérique au sein des métiers
  • D’évaluer les compétences de collaborateurs ou de nouvelles recrues sur les sujets du numérique
  • De proposer des formations adaptées aux besoins des collaborateurs

Petit rappel pour les nouveaux, le TANu est un test universel de culture numérique de 90 questions en 30 minutes, il se passe en ligne, et toute entreprise peut le tester gratuitement il suffit de créer son compte entreprise en cliquant ci-dessous :