C’est un fait, les réseaux sociaux prennent une part de plus en plus importante dans nos échanges quotidiens. En 2015, d’après une étude conjointe entre le CGE et l’ARCEP,  84% de la population française se connecte à Internet.

Encore plus impressionnant, près de 80% des internautes de 12 à 39 ans utilisent les réseaux sociaux, et environ 40% des 40-59 ans !

réseau sociaux graphe
Extrait du rapport « Baromètre du numérique – Édition 2015 », CGE – ARCEP

Critiqués par les uns, encensés par les autres, essayons de dresser un tableau des particularités et des usages des réseaux sociaux.

 

Echange de contenu et appréciation

heart-À l’ère du numérique, un réseau social est un outil technologique qui permet d’échanger de l’information et du contenu.

La technologie nécessite une connexion à internet et se déploie sur des supports variés (tablette, ordinateur, smartphone, console de jeux, …). Quant au contenu échangé, il consiste en tout ce qui peut être digitalisé (texte, image, vidéo, son, …).

Celle ou celui qui publie un contenu peut le rendre visible pour tous ou pour certains de ses contacts, qui peuvent à leur tour exprimer publiquement leur appréciation : c’est le « like » (j’aime) de Facebook, ou l’émoticône en forme de cœur sur Twitter pour ne citer que quelques exemples.

Ces réactions à base d’émoticônes, sont le premier stade de la communication sur un réseau social.

Personnalité virtuelle

font-heartAutre particularité des réseaux sociaux, qui est également un des aspects les plus appréciés des utilisateurs : la faculté de se créer une image virtuelle. En choisissant le contenu de nos publications mais aussi la façon de les montrer, nous présentons une identité virtuelle sculptée, parfois jusqu’à l’excès.

Les cas à succès de marketing de personnalités virtuelles sont les Youtubeurs et des blogueurs qui, suite à leur célébrité sur les médias sociaux, se sont vu offrir sponsors et emplois.

 

Carnet d’adresse à jour et en expansion

C’est un autre aspect plaisant des réseaux sociaux, tous vos contacts sont à la portée d’ un clic, rangés dans des « groupes », des « cercles » ou des catégories. De plus, sans trop de difficultés vous pourrez retrouver des personnes qui sont sorties de votre vie, et garder le contact avec des personnes éloignées.

Mais les réseaux sociaux permettent également d’étendre votre carnet d’adresse, en vous donnant la possibilité de contacter des personnes autrement inatteignables. C’est par exemple le cas sur le réseau social professionnel LinkedIn, où votre réseau peut vous mettre en relation avec une personne d’intérêt.

Un pont vers la réalité

Les réunions virtuelles autour de projets ou d’idéologies communes fédèrent parfois les internautes dans la vie réelle.

De l’organisation de manifestations politiques à celle d’événements culturels en passant par des réunions festives, les réseaux sociaux génèrent, comme aucun média auparavant, des soulèvements et des rencontres massives par leur facilité d’utilisation et leur usage étendu.

« Business is business »tanu_com29

Il n’y a  pas que du positif dans le monde des réseaux sociaux.

En plus de désagréments causés par des individus (harcèlement, propagande, …) le modèle économique des réseaux sociaux, basé sur l’utilisation et la revente des données personnelles à des fins commerciales, fait grincer des dents.

Au final, la gratuité et l’omniprésence des réseaux sociaux a un coût : celui de la vie privée des utilisateurs.

 

Alors pour ou contre les réseaux sociaux ? La question qui se pose est surtout de savoir comment bien vivre avec !

 

Ressources :

  • «Réseaux Sociaux. Comprendre et maîtriser ces nouveaux outils de communication»; Romain RISSOAN; Éditions ENI
  • «Baromètre du numérique – Édition 2015 », CGE – ARCEP, rapport en ligne