Les #ET13, Les 13èmes Rencontres Nationales du e-tourisme institutionnel se tenaient les 17 et 18 octobre derniers à Pau et nous avons eu la chance d’assister à plusieurs conférences, ainsi que de discuter avec des « autochtones » du e-tourisme 🙂

Voici nos impressions et ce que nous en avons retenu !

Le numérique est source d’enthousiasme

Premier constat :  les institutionnels du tourisme sont très enthousiastes par rapport aux innovations numériques.

Ils semblent s’accorder sur la profonde utilité du numérique dans leur profession, et sont témoins de l’incroyable expansion de certaines startups du e-tourisme.

Ils constatent l’utilisation de services numériques par les touristes en amont des séjours pour choisir les destinations. Certaines sociétés se constituent en influenceurs : c’est le cas par exemple de Artips à travers sa commande par Le Havre Tourisme, pour promouvoir les 500 ans du Havre.

Les officiels du tourisme constatent également, mais ce n’est une nouvelle pour personne, que les  voyageurs organisent  leurs séjours en ligne (comparaison et réservation en ligne, choix du moyen de transport), et qu’ils sont de fervents utilisateurs de leurs smartphones sur les lieux touristiques, afin de partager leurs expériences sur les réseaux sociaux (En image :  la carte postale remplacée par le partage de photo sur les réseaux sociaux, slide extraite de la conférence donnée par Bjarke Hjorth).

Facilitateur de séjours ou prétexte de destination ?

Comme le rappelait Claire Grellier de la Kedge Business School, en introduction de la session Le numérique dans les lieux de patrimoine : « les personnes qui viennent sur les sites patrimoniaux veulent deux choses : voir et toucher le patrimoine ».

Et il semble qu’il y ait deux types de visions pour répondre à ce constat : il y a d’un côté ceux qui considèrent que le numérique a sa place dans un château ou un musée, sous forme de différentes attractions, au risque de paraître comme du « bruit » pour des visiteurs à la recherche d’authenticité;  et ceux qui pensent que le numérique doit se contenter de faciliter l’accès à ce patrimoine, pourquoi pas en permettant de voir et manipuler ce qui ne serait pas vu autrement, mais tout en restant finalement en retrait de la visite.

Il s’agit finalement plus de goût que d’absolu vérité, même si on remarque tous qu’une des grandes faiblesses de la technologie, c’est d’être ringardisée en un temps bien plus court que celui qui permet d’obtenir les financements pour l’installer sur les parcours touristiques.

Peut-être faudra-t-il attendre que nous soyons tous porteurs de casques de réalité augmenté, pour permettre aux visiteurs d’apprécier de façon assez naturelle, la superposition de l’imaginaire sur le réel ? À voir…

Tourisme et numérique : un peu, beaucoup, à la folie…

Dans l’e-tourisme, c’est la totalité des outils du numérique qui est utilisée : internet,  pour être présent en ligne et ainsi faire partie de la recherche sur les séjours, être dans les comparateurs, sur les plateformes de réservation l’économie numérique,  pour miser sur les entreprises et les plateformes qui apporteront visibilité et une bonne e-réputation à vos projets ; les réseaux sociaux, pour séduire, discuter avec vos utilisateurs et récolter les lauriers de vos efforts; et enfin la technologie, qui vous permet de donner accès à vos sites touristiques d’une façon différente ou d’ajouter un plus à vos parcours.

Ainsi, certains Offices de Tourisme se tournent vers l’acculturation de leurs équipes et de leurs adhérents, pour les aider à devenir autonomes et à prendre des décisions éclairées sur ce sujet. C’est le cas par exemple de l’Office du Tourisme Intercommunal de Landes Atlantique Sud qui propose à ses adhérents de se former grâce au TANu.

TANu est une plateforme d’acculturation numérique un test vous permet de vous évaluer dans 5 catégories (internet, réseaux sociaux, technologie, économie numérique et informatique) auxquelles s’ajoute une catégorie sur l’e-tourisme. À la fin du test, vous êtes dirigé vers L’École, une plateforme d’autoformation où vous trouverez des MOOCs, des vidéos, des documents…sélectionnés pour vous, afin de vous aider à progresser.

Alors peut-être à bientôt !

Et vivement les #ET14 😉