Le Cloud Computing

Le Cloud Computing, ou plus simplement le Cloud (nuage en français), est une métaphore pour le travail informatique effectué sur des serveur externes (en dehors de l’ordinateur ou du réseau local), accessibles via internet ; comme ce blog WordPress que nous rédigeons en ligne, sur un serveur physiquement situé à mille lieues de nos bureaux.

Si internet nous a habitué à une connexion instantanée avec le reste de la planète, il nous permet également de partager des applications, des services de stockage, de partage et même des systèmes d’exploitations en temps réel. Tout cela à moindre coût, en mutualisant la puissance de calcul d’ordinateurs.

Les différents types de Cloud

cloud-francais

On distingue trois niveaux de services Cloud, qui correspondent à trois niveaux de contrôle et de responsabilité pour l’utilisateur :

  • Cloud SaaS pour Software as a Service, qui se traduit par Logiciel fourni en mode service :

Un logiciel ou une application, est mis au service des utilisateurs sur internet. C’est la version en ligne d’un programme que vous installeriez sur votre ordinateur. Typiquement, la suite bureautique de Google, Drive, qui vous permet d’éditer des textes, des feuilles de calcul ou des présentations en ligne, est un SaaS.

  • Cloud PaaS pour Platform as a Service, c’est-à-dire Plate-forme fournie en mode service :

Il s’agit de plates-formes sur lesquelles il est possible d’ajouter des applications et de les modifier à sa convenance, dans les limites autorisées par la plate-forme. WordPress.com peut être vu comme une PaaS, puisqu’il permet de créer des blogs, des sites webs et des applications en ligne.

  • Cloud IaaS pour Infrastructure as a Service, c’est-à-dire Infrastructure fournie en mode service :

Dans ce cas, le système d’exploitation et les applications sont installées par les clients sur des serveurs. Les calculs, le stockage, la mise en réseau sont assurés par le fournisseur IaaS. Les utilisateurs sont quant à eux, responsables des systèmes d’exploitations, des applications et des informations présentes sur l’infrastructure, et ils en assurent la gestion. Amazon Web Service est un cloud Iaas.

Alors, Cloud pour tout le monde ?

Les services de Cloud Computing fournissent des ressources informatiques en un temps et pour un coût inférieurs à ceux d’une installation locale; ce qui représente un bénéfice net pour les entreprises.

Les particuliers utilisent également les Cloud  pour stocker, partager et protéger des contenus. Les Clouds leur permettent d’accéder à ces contenus à travers leurs multiples périphériques (ordinateurs, smartphones, tablettes) et une simple connexion à Internet.

Cependant, il faut noter que l’ANSSI, l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information, fait les recommandations suivantes dans son Guide des bonnes pratiques de l’informatique (2015, pdf, gratuit) :

Guide-des-bonnes-pratiques-anssi« Avant d’effectuer des sauvegardes sur des plateformes sur Internet (souvent appelées « cloud » ou « informatique en nuage »), soyez conscient que ces sites de stockage peuvent être la cible d’attaques informatiques et que ces solutions impliquent des risques spécifiques : risques pour la confidentialité des données,  risques juridiques liés à l’incertitude sur la localisation des données,  risques pour la disponibilité et l’intégrité des données,  risques liés à l’irréversibilité des contrats.

• soyez vigilant en prenant connaissance des conditions générales d’utilisation de ces services. Les contrats proposés dans le cadre des offres génériques ne couvrent généralement pas ces risques ;

• autant que possible, n’hésitez pas à recourir à des spécialistes techniques et juridiques pour la rédaction des contrats personnalisés et appropriés aux enjeux de votre entreprise ;

• veillez à la confidentialité des données en rendant leur lecture impossible à des personnes non autorisées en les chiffrant à l’aide d’un logiciel de chiffrement avant de les copier dans le « cloud ».  »

 

En conclusion, c’est à chaque utilisateur d’évaluer les avantages et les risques d’utilisation des Clouds en fonction de son usage, et de la confidentialité des données qui y seront traitées et conservées.