Depuis 3 mois que nous avons lancé TANu, nous avons eu de nombreuses suggestions, et parfois quelques critiques de la part des clients ou prospects. Si nous ne pouvons et ni ne voulons, sous peine de dénaturer le concept même du TANu, satisfaire à toute les demandes, nous essayons de tenir compte au maximum de ces idées toujours constructives.

Il y a plusieurs chantiers en cours pour améliorer et compléter le produit TANu. Le chantier au long cours est celui de l’amélioration continue de l’outil.

Ainsi ce lundi 7 mars nous lançons une vague de nouveautés dont certaines sont visibles pour l’utilisateur et d’autres tout aussi importantes restent imperceptibles.

Une restitution du test d’agilité numérique aux candidats plus ludique, plus complète.

On nous a reproché une restitution après test un peu légère puisque que nous ne donnions que le score TANu, son détail par catégorie;  le tout enveloppé dans un passeport sympa et décalé mais lui aussi sujet à «  polémique ».

Nous avons revu les passeports, avec toujours le même décalage mais une universalité plus grande. Mais surtout nous avons complété la restitution du test par 3 éléments :

  • le positionnement de votre score parmi toute la population des gens ayant passé le TANu, ainsi via un graphique vous savez que X % des gens ont moins que vous et Y% ont plus que vous.

situation

 

  • L’indication de votre niveau dans l’échelle globale des niveaux. Ainsi, si vous êtes de Niveau 4 vous voyez qu’il y a encore 4 niveaux possibles et quels efforts vous devez faire pour les atteindre.

echelle_niveau

  • Des conseils pour progresser dans chaque catégorie en fonction des scores obtenus. Il ne s’agit pas de proposer des modules de formation mais d’indiquer où trouver les ressources, comment s’organiser, pour progresser dans sa culture numérique.

conseils

 

Nous venons également de mettre en ligne la première pierre d’une gestion intelligente des scores TANu. A savoir le pilotage des niveaux et de l’obsolescence des questions par une plateforme d’analyse de données, avec un partenaire local HUPI présent sur la côte basque. La deuxième étape consistera à rendre les scores TANu dynamiques en fonction de l’évolution des questions. Mais nous n’en sommes pas là, nous devons en premier lieu acquérir de l’expérience sur la phase 1.

Mais les chantiers ne manquent pas. Ainsi actuellement nous nous attelons au côté business afin de permettre aux entreprises de s’inscrire directement sur le site TANu, d’ouvrir leur compte et ainsi de pouvoir acquérir et payer leurs crédits directement en ligne. Nous avons constaté un vrai intérêt pour le TANu de la part des TPE, des cabinets d’expert comptables, des agences immobilières, des notaires, des commerçants qui vont n’utiliser que quelques tests dans l’année. Nous avons donc un réel intérêt à leur faciliter l’accès à TANu en toute autonomie… Sprints en cours 🙂

Dans les mois à venir nous allons également lancer une API, afin de permettre l’intégration de TANu dans des applications tierces : un système d’information RH, une application événementielle pour une convention annuelle, par exemple… Là encore la demande est ressortie des nombreux contacts que nous avons eu depuis le lancement…

Il y a aussi plein de petits chantiers, de petites améliorations à apporter comme le partage sur les médias sociaux, l’intégration dans LinkedIn. A ce sujet si quelqu’un à un contact chez LinkedIn, nous sommes preneurs…

Nous pourrions occuper une bonne centaine de développeurs si nous en avions les moyens 😉

Et je vous parlerai bientôt de l’internationalisation du TAnu.